Faut-il un bois sec pour un pouvoir énergétique élevé ?

En hiver, l’utilisation d’une chaudière à bois est un rituel, pour optimiser la chaleur à l’intérieur de la maison. Acheté chez un fournisseur de combustible pour chaudières ou ramassé en forêt, la qualité du bois compte beaucoup sur son pouvoir énergétique et son efficacité de chauffage. Bien sûr, il faut choisir du bois sec pour obtenir un rendement thermique élevé, et économique.

Est-il nécessaire d’avoir du bois sec pour avoir un fort pouvoir énergétique ?

Le taux d’humidité est un critère essentiel pour identifier la qualité d’un bois. Un bois sec est considéré de bonne qualité, car il présente un taux d’humidité inférieur à 20% de son poids initial. Ce type de bois de chauffage produit une chaleur calorifique maximale, avec un pouvoir énergétique élevé. Bien entendu, il est plus facile de brûler du bois sec. Par conséquent, la diffusion de la chaleur est plus rapide et optimale qu’avec du bois humide, car toute l’énergie produite est totalement diffusée dans l’espace. En revanche, le bois humide entraîne une perte de chaleur. En effet, une partie de l’énergie thermique produite par le bois sera utilisée pour évaporer l’humidité dans le foyer.

Comment obtenir du bois sec à haute valeur énergétique ?

Il est possible de sécher soi-même des copeaux de bois provenant de la forêt. Pour éliminer l’humidité du bois, sans en détériorer la qualité, il suffit de le sécher à l’air libre, en laissant circuler l’humidité dans toutes les faces et niveaux de stockage du bois. Dans ce cas, placez votre bois dans un endroit frais protégé des forts rayons du soleil et de la pluie avec une bâche ou un drap par exemple. Pour optimiser la ventilation de l’air, il est important de surélever le bois à un certain niveau par rapport au sol, et de laisser un espace entre le toit et les bûches situées au-dessus. Le bois sec se reconnaît à son état craquelé.

Pourquoi utiliser du bois sec pour le chauffage ?

Son pouvoir calorifique élevé constitue un avantage indéniable du choix du bois sec pour le chauffage. Mais il existe d’autres atouts en plus de cette qualité de bois. Vous pouvez, en effet, économiser sur le coût de vos combustibles, car la durée du chauffage augmente, alors que la quantité de bois à brûler diminue. De plus, choisir du bois sec évite d’encrasser le fourneau, car l’humidité entraîne plus de cendres. Par ailleurs, le bois sec est un combustible moins polluant pour l’atmosphère. Avec un faible taux d’humidité, il produit moins de dioxyde de carbone ou de monoxyde au profit d’une chaleur plus vive.

Comment garder la vitre d’une cheminée propre ?
Quel est le rendement d’un insert cheminée ?