Quelle est la valeur énergétique d’une chaudière à bois ?

Le chauffage présente deux défis importants : le rendement énergétique et la protection de l’environnement. Ainsi, les fabricants des chaudières s’efforcent d’exceller dans leur métier pour remporter ces défis. Cela a permis l’émergence de chaudières à bois hautement performants avec des rendements énergétiques très élevés.

Chaudières à plaquettes et chaudières à bûches

Les chaudières à plaquettes utilisent des copeaux de bois issus de la gestion forestière. Elles sont généralement de grande taille. Et ainsi, elles peuvent chauffer de très grands bâtiments jusqu’à 300 kW de puissance. Leur fonctionnement est hautement automatisé. Notez qu’un kilogramme de copeaux de bois produit environ 2,89 kWh d’énergie.

Les chaudières à bois bûches ont des rendements compris entre 50 et 90 %. Pour les chaudières à tirage arrière, il est compris entre 65 et 90 %. Mais les chaudières à tirage forcé et les chaudières turbo rendent entre 70 et 90 % de l’énergie totale de la combustion. Un équipement supplémentaire est nécessaire pour produire de l’eau chaude toute l’année. Les modèles plus chers offrent une plus grande autonomie et un contrôle précis de la température. Une telle chaudière produit près de 4,08 kWh d’énergie par kilogramme.

Chaudières à granulés

L’alimentation en combustible est automatique, le fonctionnement est donc le même que pour les chaudières au fioul ou au gaz. La température peut être contrôlée en réglant le brûleur. Les chaudières à bois granulés ont un rendement compris entre 75 et 95 %. D’ailleurs, il est bon de savoir qu’un kilogramme de granulés de bois génère plus de 4,90 kWh d’énergie calorifique. Elles ont un facteur d’autosuffisance élevé et sont adaptées à la production d’eau chaude sanitaire.

Un mode de chauffage économique et écologique

Le label Flamme verte est décerné aux appareils les plus efficaces. Cette efficacité se mesure par le rendement (d’au moins 80 %) et le faible taux d’émissions. Les chaudières à bois émettent 14 fois moins de dioxyde de soufre que les chaudières à mazout. Et l’émission en CO2 des chaudières à bois est beaucoup plus basse que pour les autres systèmes de chauffage. Par exemple, les chaudières à bois bûches n’émettent que 9 g de CO2 par kWh, contre 200 g pour l’électricité.

Un installateur qualifié peut déterminer le type de chaudière le plus approprié. Cela dépend :

  • De la configuration de la maison
  • Du niveau d’isolation
  • Des besoins en chauffage et en eau chaude

En moyenne, une tonne de granulés ou de bûches recyclés produit 5 kWh d’électricité (équivalent à 450 litres de mazout), tandis qu’une tonne de bûches ou de copeaux de bois produit 3-4 kWh.

Comment garder la vitre d’une cheminée propre ?
Quel est le rendement d’un insert cheminée ?